Chapitre 3 - Nos gourous favoris , les médias , sont ils très honnêtes ?


Zone interdite , fin 1994
Témoin n 1 , mi 1994
Bas les masques , fin 1995

3 émissions , 3 dénonciations des dangers latents du Jeu de rôle .
Tous joueur est susceptible de tomber dans la folie la plus sombre , de devenir schizophrène , paranoïaque .
Voila ce que l’on peut globalement sortir de ces émissions .


A quoi le doit on ?
Envie d’avoir de l’audience en dramatisant les choses ?
Incompétence des journalistes qui enquêtent ?
Ou plus simplement , totale méconnaissance du sujet ?
Car , au cours de ces émissions , qui se veulent objectives , un seul parti est représenté , celui qui est contre le jeu pour telle ou telle raison .
Et pourtant , vu le nombre de joueurs en France , un des journaliste de chacune des rédactions avait bien du pratiquer le jeu de rôle au moins une fois .
Pourquoi n’en parle t on pas ?
Ne serais ce pas parce que le procès du jeu de rôle est déjà effectué ?
On a déjà décidé que le jeu de rôle était nocif , donc il ne faut pas dire au téléspectateurs qu’un journaliste est lui même joueur , on y perdrait de la crédibilité .
Le thème principal de chacune des émissions , se veut très clair .
Nous avons la des jeunes qui joue a quelque chose d’inhabituel , qui se détériorent l’esprit et ne voie plus la distinction entre réel et imaginaire et cela finit par des drames .
Christophe maltese qui s’est suicidé a l’âge de 17 ans , un jeune qui agresse son professeur de sciences physique a Istres (13), un jeune sauvé de la folie par un psychiatre , tout cela imputé aux jeux de rôles .

Bien , très bien . Roger jouait aux jeux de rôles , Roger s’est suicidé , donc le jeu de rôle pousse au suicide .


C’est évident non ?

Dans le même genre , Roger est journaliste , Roger raconte n’importe quoi , donc les journalistes racontent n’importe quoi .


Mais , il faut faire attention , je ne dis pas la que le jeu de rôle n’y est pour rien .
Tout simplement , je pense que le jeu de rôle n’est pas le seul responsable .

Sinon , depuis quelques années , on aurait eu des dizaines milliers de tentatives de suicide de joueurs .
Moi même , je ne devrait plus être en vie .
Ce qu’il faut plutôt préciser , c’est que le jeu de rôle , vu que c’est un jeu du domaine de l’esprit , peut favoriser la naissance d’une pathologie chez une personne qui a déjà des problèmes .
D’un autre coté , il me semble que le jeu de rôle est utilisé en psychiatrie , pour soigner les malades mentaux .
Bien sur ces jeux ne s’apparentent pas a ceux du commerce , mais comme je l’ai dit dans le premier chapitre , la base d’un jeu de rôle est toujours la même :se mettre a la place d’une autre personne et réagir en fonction.

Ce qui apparaît également dans ces émissions , c’est l’aspect noir , satanique et maléfique des jeux .
Le but de tout jeu de rôle serait de tuer , de violer , en bref d’exercer tous les actes de violences possibles et imaginables .
Bien entendu , il est facile de trouver des exemples de jeux ou la violence prime .
Mais , lorsque l’on connaît le sujet , il est facile de démontrer qu’il n’y a pas que cela .
Prenons le jeu Toons , ou chacun des joueurs incarne un personnage de dessin animé ( genre tex avery ) .
Bien sur il y a violences dans ce jeu , autant que dans les dessins animes d’ailleurs .
Mais ou est l’aspect satanique et démoniaque ?
Cela tient plus de l’humour que de la magie noire .

Prenons le jeu James bond , ou les joueurs incarnent des agents secrets de sa majesté , il doit être fort rare de voir un personnage invoquer Satan et pactiser avec les forces du mal .
Il utilisera plus facilement des gadgets et cela sera plus efficace .
Et que penser de l’appel de Cthulhu ou les joueurs luttent contre des sectes et des confréries qui tente d’amener des monstres sur terre ?
Soyons donc plus objectifs que ceux qui ont oublies de l’être .
D’un coté nous avons réellement des jeux ou la violence prime ( Donjons et dragons , Stombringer , In Nomine Satanis / Magnas veritas etc ) et de l’autre des jeux ou la violence est plus restreinte .

Faut il interdire les premiers et ne conserver que les second ?
Dans le même ordre d’idée ,
faut il interdire la chasse par ce qu’il y a des accidents de chasse ?
Faut il interdire les voitures par ce qu’elles polluent et qu’il y a énormément d’accidents mortels ?
Faut il interdire la religion par ce qu’elle entraîne des guerres et du terrorisme ?
Faut il interdire l’armée par ce qu’elle a pour seule vocation de détruire l’ennemi ?
Faut il interdire le football quant on voit la violence des supporters ?

Et pourtant , la chasse est un loisir , les voitures sont bien utiles pour se déplacer , la religion est indispensable pour la moralité , l’armée pour garder une intégrité territoriale , et les manifestations sportives sont sensées canaliser la violence.
Le jeu de rôle apporte une évasion de l’esprit , diminue la timidité , permet de s’intégrer dans un groupe , développe l’imagination et la créativité , permet le rêve .

Doit on interdire le rêve ?